Premières lignes #8

Bonjour tout le monde !

Pour le rendez-vous Premières lignes de la semaine, je voudrais vous partager le début du roman Le Rocher de la Sorcière de Thierry Aimar qui m’a été envoyé par l’auteur en personne.

Il s’agit d’un roman jeunesse, chose que je lis finalement très peu, mais je suis ravie de pouvoir découvrir des lectures qui me sortent de mes habitudes. Continuer la lecture de Premières lignes #8

Premières lignes #7

Bonjour à tous ! Comment allez-vous ?

Comme (presque) chaque jeudi, on se retrouve pour la chronique Premières lignes. Il s’agit d’un rendez-vous initié par Ma Lecturothèque afin de citer l’incipit du livre que nous sommes actuellement en train de lire.

Cette semaine, j’ai commencé à lire un auteur que je connais très peu : Charles Bukowski.  Voici donc les premières lignes de Contes de la folie ordinaire.

71F+XJH2fZL Continuer la lecture de Premières lignes #7

C’est lundi, que lisez-vous ? #7

Bonjour tout le monde! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end.

Cela fait maintenant sept semaines que je participe au rendez-vous hebdomadaire intitulé « C’est lundi, que lisez-vous ?« . Il consiste à répondre à trois questions chaque lundi :

  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je suis en train de lire ?
  • Que vais-je lire les semaines suivantes ?

Voici mes réponses de cette semaine :

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #7

Circé – Madeline Miller

99432468_2000339756777629_1686389522608160768_n

Titre VO :  Circe : A Novel
Titre VF : Circé
Autrice : Madeline Miller
Editeur : Pocket
Date de publication : 2 mai 2019
Genre : Contemporain
Format : Papier
Nombre de pages : 576 pages
Prix : 8,95€

Résumé :

Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s’exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse….

Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu’elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu’elle a appris à aimer.

Continuer la lecture de Circé – Madeline Miller

Premières lignes #4

Hello tout le monde ! Comment allez-vous ?

Voici la quatrième semaine que je participe au rendez-vous hebdomadaire Premières lignes. Ce concept a été créé par Ma Lecturothèque et consiste à écrire les premières lignes du livre que nous sommes en train de lire pour les partager sur son blog.

Cette semaine, je lis encore Circé mais, comme je vous ai déjà partagé les premières lignes ici, je souhaiterais plutôt vous écrire celle de ma prochaine lecture : Raison et sentiments de Jane Austen.

Continuer la lecture de Premières lignes #4

C’est lundi, que lisez-vous ? #4

Bonjour à tous! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end.

On se retrouve aujourd’hui pour le quatrième rendez-vous du Lundi que lisez-vous. Initié par Camille, du blog I believe in Pixie Dust, ce rendez-vous consiste à répondre à trois questions chaque lundi :

  • Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  • Qu’est-ce que je suis en train de lire ?
  • Que vais-je lire les semaines suivantes ?

Voici donc mes réponses pour cette semaine :

Continuer la lecture de C’est lundi, que lisez-vous ? #4

Autant en emporte le vent II – Margaret Mitchell

95730667_1074031512979246_4889958714766786560_n

Titre VO : Gone with the wind
Titre VF : Autant en emporte le vent
Autrice : Margaret Mitchell
Editeur : Folio
Date de publication : 1936
Genre : Roman historique
Lu en : VF
Format : Papier
Nombre de pages : 479 pages

Résumé

1866. De retour à Tara, ravagée par la guerre, Scarlett O’Hara n’a que peu de moyens pour subvenir aux besoins de ses proches, y compris Ashley dont elle reste secrètement amoureuse. Acculée, elle retourne à Atlanta où elle recroise Rhett Butler, toujours persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre. La laissera-t-il lui échapper cette fois ? Comment regarder de l’avant quand la vie n’est que décombres ? Et que peut la morale d’autrefois face à l’argent d’aujourd’hui ? Scarlett devra faire des choix, et chacun de ses pas, aussi risqué soit-il, la mènera vers l’indépendance.

Mon avis

Si vous n’avez jamais lu Autant en emporte le vent ou pas encore lu le tome 2, je vous conseille de lire ma chronique sur le premier ouvrage et ne pas lire cet article pour ne rien vous gâcher de cette magnifique histoire !

Continuer la lecture de Autant en emporte le vent II – Margaret Mitchell

Les Rois maudits t.1 – Maurice Druon

92571385_221878722470704_6031479065477644288_n

Résumé :

Le Roi de fer, premier volume du cycle, a pour figure centrale Philippe IV le Bel, roi d’une beauté légendaire qui régnait sur la France en maître absolu. Tout devait plier ou rompre devant l’autorité royale.

Mais l’idée nationale logeait dans la tête de ce prince calme et cruel pour qui la raison d’Etat dominait toutes les autres. Sous son règne, la France était grande et les Français malheureux.

Mon avis :

Aimant beaucoup l’Histoire, une copine, Anna, m’a dit que je devais absolument lire cette saga composée de 7 tomes et que j’allais adorer. Comme j’avais une très grosse pile à lire, je ne l’avais pas encore achetée. Heureusement pour moi, elle a eu la bonne idée de m’offrir le premier tome à Noël!

Continuer la lecture de Les Rois maudits t.1 – Maurice Druon

La monde de Narnia Tome 1 – C.S Lewis

69779081_467331927443246_8558841043116621824_n

Résumé :

Polly trouve parfois que la vie à Londres n’est guère passionnante… jusqu’au jour où elle rencontre son nouveau voisin, Digory. Il vit avec sa mère, gravement malade, et un vieil oncle au comportement étrange. Celui-ci force les deux enfants à essayer des bagues magiques qui les transportent dans un monde inconnu. Commence alors la plus extraordinaire des aventures…

Mon avis :

Avec la période d’examens et le Pumpkin Autumn Challenge, j’avais envie de commencer ce challenge par un roman court, le tome 1 de Narnia fut parfait.

A part Harry Potter, j’ai rarement lu de fantasy dans ma vie, je ne pensais donc pas que Narnia me plairait beaucoup. J’ai été étonnée car j’ai adoré !

On suit les aventures des jeunes Polly et Digory qui vont être transportés dans d’autres mondes inconnus à cause (ou grâce) de l’oncle magicien de Digory. Le narrateur est omniscient et possède un regard comme l’aurait un caméraman sur chacun, j’ai presque eu parfois la sensation de voir un film durant ma lecture. D’autant plus que le livre était illustré, cela devait contribué à cette sensation. C’était nouveau mais très agréable. Cela m’a rappelé des souvenirs car quand j’étais petite, j’attendais avec impatience les pages « où il y avait des dessins ».

Le côté fantastique est très bien mené, les animaux qui parlent, les mondes qu’on découvre, la magie qui règne tout au long du livre sont présentés avec parcimonie et douceur donc, pour quelqu’un comme moi qui n’est pas adepte du genre, c’est très facile d’accès et cela donne envie de continuer à découvrir la fantasy. Si vous avez des livres à me conseiller, je suis preneuse.

J’aurais aimé découvrir ce livre un peu plus jeune pour le relire aujourd’hui, je conseille donc de l’offrir à de jeunes lecteurs ou de se l’offrir aussi si on ne le connaît pas encore.

Note : ★★★★☆

Avez-vous lu ce tome ? Ou vu le(s) film(s) ? 🙂

Léa

La jeune fille à la perle – Tracy Chevalier

image1

Résumé :

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. À mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville…

Mon avis :

Connaissant le tableau de Vermeer, la couverture m’a tout de suite attirée lorsque je me baladais dans une librairie. J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait de la véritable histoire du modèle peint puis en me renseignant, j’ai appris que c’était un récit inventé de toutes pièces par l’autrice. Elle a toujours admiré les tableaux du peintre et cherché à savoir la réalité mais, n’ayant pas de réponse, elle a créé sa vérité pour notre plus grand bonheur !

Nous suivons donc le parcours de Griet qui, venant d’une famille pauvre, doit travailler comme servante et notamment faire le ménage dans l’atelier du peintre Vermeer. Le roman est divisé en quatre chapitres, 1664, 1665, 1666 et 1676, les trois premiers correspondent aux trois années de travail chez le peintre. Le dernier chapitre, se place dix ans plus tard.

Je ne peux pas dire m’être attachée à Griet car elle est très froide avec son entourage et ses employeurs, sauf avec Vermeer qu’elle admire énormément. En effet, dès les premières pages et lors de la rencontre avec la famille, elle met une gifle à une des filles de la maison, certes une enfant insupportable, mais ce geste était inattendu et ne m’a pas permis de totalement aimer Griet. Cependant, elle pose un regard juste et artistique sur ce qui l’entoure qui nous oblige à aguerrir notre propre oeil. Après cette lecture, j’ai eu le sentiment de m’attarder davantage sur les choses du quotidien, la nature et la beauté.

L’histoire a comme fil conducteur la peinture du portrait de Griet et, comme elle n’est que servante au début du livre, il faudra deux ans pour s’acclimater à cette famille, à répondre aux exigences du peintre, à essayer de le comprendre et qu’un riche de la région demande une peinture de cette jeune fille qui porte un turban pour qu’il se lance !  Les rapports entre le peintre et le modèle vont conduire à la perte de Griet mais aussi à sa prospérité. Il s’agit à la fois d’une décadence et d’un passage obligatoire pour s’affirmer.

La romancière écrit particulièrement bien car le roman est court mais tous les éléments importants sont bien exploités comme la perle qui est l’élément essentiel du roman et qui viendra cristalliser les passions et les haines. Les personnages sont très bien construits. J’ai notamment beaucoup apprécié Maria Thins, la belle-mère du peintre, qui est une femme forte, intelligente, dure, juste et terriblement perspicace.

Il s’agit donc d’un très bon roman que je conseille à tous ceux qui rêve de savoir ce qui a été imaginé par l’autrice…

Note : ★★★★☆

Connaissez-vous ce tableau ? Avez-vous lu le livre ou vu le film ? 🙂

Léa