Autant en emporte le vent (tome 1)- Margaret Mitchell

67953919_388036108580208_1690120577878065152_n

Résumé :

En pleine guerre de Sécession, la ravissante et très déterminée Scarlett O’Hara voit le bel avenir qui lui était réservé à jamais ravagé. Douée d’une énergie peu commune, elle va se battre sur tous les fronts, dans la Géorgie en feu, pour sauver la terre et le domaine paternels : Tara.

Ses amours ? Le fragile et distingué Ashley Wilkes et Rhett Butler, forceur de blocus et séduisante canaille, attiré par Scarlett parce qu’elle n’a pas plus de scrupules que lui…

Amours romantiques, violentes, impossibles, rythment ce grand moment de l’histoire américaine, le drame du Sud.

Mon avis :

Un classique qui se trouvait dans ma bibliothèque depuis au moins 5 ans mais qui ne m’avais jamais spécialement attiré. Je crois, cependant, qu’il faut toujours lire un livre seulement quand celui-ci vient à nous, pas avant ! C’est donc, par hasard, que je l’ai récupéré dans mon appartement toulousain et ai commencé à le lire car il me donnait envie.

Je ne vais pas tourner autour du pot : j’ai adoré. J’ai lu beaucoup de bons livres ces derniers temps mais cela faisait quelques années que je n’avais pas ressenti un plaisir aussi immense que lors de cette lecture. Dès que je ne pouvais pas lire, je pensais à lire, dès que je lisais j’essayais de retarder au maximum la fin…. J’avais envie d’être avec ces personnages le plus longtemps possible.

D’abord, l’autrice a une magnifique plume qui permet d’entrer l’univers très rapidement. Elle nous dépeint la vie de Scarlett, une jeune fille très énergique, séduisante et qui, malgré son manque d’intérêt pour tout ce qui nous tourne pas autour d’elle, a une vision assez juste des gens qui l’entoure. Elle est très attachante, drôle (à plusieurs reprises je me suis retrouvée à rire de ce qu’elle pouvait penser) mais peut être fatiguante. L’essentiel est qu’elle est vraie et elle-même n’en déplaise certains…

Dès ce premier tome, elle fait la rencontre du fameux Butler… Même si rien ne se passe entre eux, la tension est palpable et face et nous souhaitons qu’ils se retrouvent le plus rapidement possible. Il est à la fois exécrable et séduisant, crapule et distingué et Scarlett ne le laisse pas tout à fait charmée mais nous savons qu’elle va forcément succomber…

Tout cette histoire se passe durant la guerre de Sécession. Même si j’avais quelques notions de cette guerre, je ne connaissais finalement pas grand chose. J’ai donc fait des recherches et il s’avère que l’autrice maîtrise totalement cette période et nous la fait ressentir parfaitement du point de vue sudiste. Je suis donc ressortie de cette lecture avec de nombreuses connaissances sur le sujet.

Il n’y aucun doute, il fait parti de mes livres favoris. Il me tarde donc de lire les tomes suivants……!

Note : ★★★★★★★★★★★★ !!!!

Avez-vous déjà lu ce classique ? L’avez-vous apprécié ? Dites-moi tout en commentaire 🙂

Léa

Le Songe d’une nuit d’été – Shakespeare

 

12523829_10208871855374962_3124553096366363574_n

Résumé :

La pièce se passe dans l’antique ville d’Athènes et une forêt proche, à quatre jours du solstice d’été, le 1er mai. Deux jeunes aristocrates, Lysandre et Hermia sont amoureux mais le père d’Hermia veut la marier à Démétrius qu’elle n’aime pas. Alors que sa meilleure amie, Héléna, est amoureuse de Démétrius, ce qui n’est pas réciproque.
Une nuit Lysandre et Hermia quittent Athènes pour aller se réfugier chez la tante de Lysandre. Alerté par Héléna, Démétrius les suit et Héléna le suit à son tour. Or, trompés par les ombres de la nuit, les quatre jeunes gens se perdent dans la forêt…

Obéron et Titania, le roi et la reine des fées, ont rassemblé toute leur cour dans la forêt : les deux souverains se disputent et finissent par se séparer, en colère. Obéron jure de se venger de l’entêtement de Titania qui refuse de céder à sa demande…

Mon avis :

En me baladant dans mon musée préféré de Toulouse, je suis tombée amoureuse d’un des tableaux dans la salle rouge : La folie de Titania de Paul Gervais (tableau que vous voyez sur l’image de présentation). Après avoir fait des recherches sur ce tableau, j’ai su que c’était la représentation d’une des scènes de la pièce de théâtre Le Songe d’une nuit été de Shakespeare.

Je me suis donc dépêchée d’aller à la petite librairie près de chez moi pour m’acheter cet ouvrage. Il n’y avait qu’un exemplaire et en version bilingue. Je l’ai acheté et l’ai dévoré le soir même.

J’ai toujours plutôt aimé lire des pièces de théâtre, c’est rapide, dynamique et généralement les didascalies nous permettent de bien mettre en scène dans notre tête.

Shakespeare nous fait entrer dans un monde féérique et très poétique où des personnages ont des têtes d’ânes. Ce monde est totalement confus où les amours se croisent…

J’ai énormément adoré lire cette pièce mais je souhaite voir une représentation théâtrale. J’attends que le TNT la rejoue…

Note : ★★★★★

Vous l’avez lu ? Vu au théâtre ou l’interprétation cinématographique ? Dites-moi en commentaire 😉

Léa