Contes de la folie ordinaire – Charles Bukowski

71F+XJH2fZL

Titre VO : Erections, Ejaculations, Exhibitions and General Tales of Ordinary Madness
Titre VF : Contes de la folie ordinaire
Auteur : Charles Bukowski
Editeur : Le livre de Poche
Date de publication : Février 1983
Genre : Nouvelles
Format : Papier
Nombre de pages : 256 pages
Prix : 6,90€

Résumé :

Toutes les histoires de Bukowski sont aussi vraies qu’infectes et, en cela, font honneur à la littérature : il raconte ce que les autres enjolivent et dissimulent. Le sexisme, la misère du quotidien, la violence et les sentiments de ceux qui se curent le nez. Et c’est pour ça qu’il gêne : il parle à tout le monde.
Jean-François Bizot.

Bukowski est un écrivain considérable. Un homme en marche. Un homme étincelant. Avec l’énergie du désespoir, il secoue comme un vieux sac notre civilisation fin xxe siècle. Et ce qui tombe n’est pas joli, joli.C’est brutal.
Claire Gallois, Le Figaro.

Mon avis :

Ce livre m’a été vivement conseillé par une amie lors d’une balade au sein de la librairie Ombres blanches à Toulouse. Je n’ai pas réfléchi et l’ai acheté sans même lire la quatrième de couverture. Le nom de Charles Bukowski me disait bien évidemment quelque chose mais je ne savais pas du tout que cet écrivain me sortirait totalement de ma zone de confort livresque!

J’ai d’abord été surprise par l’emploi du langage familier même -disons-le-nous- vulgaire que l’auteur utilise. Je n’ai pas été choquée mais bien surprise car je venais tout juste de terminer ma lecture de Raison et sentiments de Jane Austen et on ne peut pas dire qu’elle utilise un vocabulaire très populaire. J’ai beaucoup apprécié changer totalement d’univers et me sentir bousculée par un auteur, ce n’était pas arrivé depuis belle lurette. Les différentes nouvelles de cet écrivains pouvaient me mettre mal à l’aise notamment dans les transports. En effet, je ne voulais pas qu’on puisse lire ce qui était écrit et j’avais le sentiment de faire presque quelque chose d’interdit, comme si j’étais la seule à découvrir les mots de Charles Bukowski et cela avait un côté très enrichissant.

Malgré cet aspect amusant que j’ai pu ressentir, j’avoue ne pas avoir totalement accroché avec cet écrivain. Tout d’abord, on a la sensation qu’il a un égo surdimensionné (ou peut-être fait-il semblant? si quelqu’un connaît bien cet auteur et veut bien m’expliquer comment l’aborder je suis toute ouïe) et cela en devient pesant à certains moments notamment quand il fait maintes fois des références à ses précédents ouvrages. Je me suis donc rendue compte que je n’aurais pas du forcément commencer par ce recueil pour bien le comprendre…

Aussi, l’omniprésence du sexe est très pesante. Il y a un côté totalement libéré qui est agréable mais cela en devient tellement obsessionnel que nous avons du mal à le suivre tant sur le plan de ses pensées, de ses actes que de ses écrits qui en deviennent décousus à certains moments. On a l’impression de vaciller entre une certaine forme de voyeurisme et un profond dégoût pour ce qu’il raconte. J’avoue avoir refermé le recueil avec un soulagement et une envie de lire quelque chose de plus léger.

Je ne pourrais pas dire que c’est un coup de coeur ni un de mes livres préférés mais, je le réécris, j’ai beaucoup apprécié qu’on me bouscule et me sorte de ma zone de confort.

Note : ★★★☆☆

Avez-vous lu ce recueil de nouvelles ? Ou bien un autre livre de Charles Bukowski ? Dites-moi tout en commentaire !

Léa

6 réflexions au sujet de “Contes de la folie ordinaire – Charles Bukowski”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s