Aspirine tome 2 -Joann Sfar

70477831_451507008788811_1288844399047868416_n

Résumé :

Quelques mois ont passé depuis la première aventure d’Aspirine et de ses complices. Ils connaissent mieux leurs pouvoirs, ils apprennent à maîtriser leur rage. Aspirine se défoule notamment dans son journal intime. Elle et Yidgor y vivent des aventures lugubres et dangereuses, l’une d’elles consiste à racheter des morts fraichement pendus pour les réanimer et leur confier une mission des plus complexes… voler une larve de Dieu qui organise des séances de jouvence nauséabondes pour ses adorateurs. Alors que tous les candidats échouent, Dick, un gosse des rues, sorte de gavroche désespéré et couturé y parvient. Mais il ne se satisfera pas de son rôle de sous-fifre et fera tout pour récupérer son âme détenue par Yidgor. Ajoutez à ça un occultiste qui se la joue Belle au bois dormant et une momie ivre… Aspirine et ses amis ne veulent pas qu’on les traite de super-héros, ils considèrent qu’ils sont des méchants face à des personnes encore plus méchantes ! Comment tout cela ne finirait-il pas dans un bain de sang ?

Mon avis :

Quoi de mieux qu’un Joann Sfar pour Pumpkin Autumn Challenge ?! La couverture, le thème et l’histoire sont parfaits pour cet automne… (j’avais d’ailleurs lu le premier tome dans le cadre du PAC 2018).

Après avoir offert, il y a quelque temps, le tome 1 à ma belle-mère, elle s’est empressée d’acheter le tome 2 à sa sortie. Voulant connaître la suite des aventures d’Aspirine, je lui ai emprunté dès que j’ai pu.

Les dessins sont toujours aussi beaux, mystérieux, sombres mais avec une douceur inexplicable. Les dialogues sont, eux aussi, toujours aussi piquants, drôles et délicieux ! Joann Sfar a su continuer à m’enchanter avec son univers bien à lui.

S’agissant de l’histoire, je l’ai beaucoup plus appréciée que celle du tome 1. Il y avait énormément d’action, Aspirine et sa soeur, Josacine, sont vraiment présentées comme des femmes fortes, indépendantes, intelligentes (surtout Aspirine) et terriblement décidées à arriver à leurs fins.

Ce qui change dans ce tome c’est que le récit nous est présenté sous la forme du journal intime d’Aspirine. J’ai vraiment apprécié ce côté là et les petites digressions qu’elle peut faire lorsque sa soeur l’interrompt dans son écriture.

Si vous aimez Joann Sfar ou simplement les dessins et univers cauchemardesque, je vous le conseille fortement.

Note : ★★★★★

Connaissez-vous cette BD ? En avez-vous lu d’autres de Joann Sfar ?

Léa

6 réflexions au sujet de “Aspirine tome 2 -Joann Sfar”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s